Les soins de support.


Les soins de support sont « l'ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades tout au long de la maladie conjointement aux traitements spécifiques (chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie) lorsqu’il y en a. »

Initiés en 2005, les soins de support font aujourd’hui partie intégrante de la prise en charge du cancer. Agissant en complément des traitements médicaux spécifiques, ils sont recommandés le plus tôt possible dans le parcours de soins jusqu’en post-traitement.

Alimentation, activité physique adaptée et soins socio-esthétiques constituent les trois valences principales des soins de support. Et désormais, de plus en plus d’autres pratiques non médicales voient leur efficacité reconnue dans le processus de soin: relaxation, art-thérapie, hypnose…


Les bénéfices des soins de support sont continus tout au long du parcours de soins


Aux différents stades du parcours de soins, l’objectif est de faire accepter les émotions à la personne, lui permettre de conserver une bonne qualité de vie, d’améliorer la tolérance du corps aux traitements et donc l’efficacité de la thérapeutique.

- Délivrés le plus tôt possible après l’annonce, ils permettent de maîtriser les symptômes naissants notamment la fatigue, de réduire le stress, d’améliorer le statut nutritionnel et de s’approprier le nouveau fonctionnement de son corps. L’ensemble conduit à réguler deux mécanismes majeurs étroitement liés pour se préparer aux traitements: l’inflammation et le métabolisme nutritionnel;

- Délivrés au cours du parcours de soins en fonction des besoins spécifiques, ils sont à l’origine, en plus des bienfaits précédemment évoqués, d’une diminution de la douleur, de l’amélioration de l’image de soi et de l’atténuation des effets secondaires liés aux traitements. L’ensemble conduit à réduire la souffrance nutritionnelle, physique et psychologique, favorisant ainsi le lien social et le bénéfice des traitements;

- Délivrés après le parcours de soins, ils permettent de recouvrir plus rapidement ses moyens physiques et psychiques pour accompagner le retour à une vie sociale.

« Les soins de support encouragent les patients à devenir acteurs de leur traitement au quotidien et plus confiants quant à leur prise en charge et leur guérison »