Enrichissement pour lutter contre la dénutrition.


Enrichir son alimentation permet d’augmenter l’apport énergétique/protéique des repas sans en augmenter le volume. Un bon moyen d’éviter la dénutrition ou de pallier à une dénutrition déjà installée !

                      

 

Dès lors qu’une diminution de l’appétit ou perte de poids est observée, il convient d’enrichir son alimentation avec des aliments de consommation courante.

 

-      Pour enrichir son alimentation en protéines, l’ajout de produits laitiers (poudre de lait, lait concentré entier, fromage râpé,…) et de viandes/poissons/œufs est recommandé.

 

-      Pour enrichir son alimentation en énergie, les matières grasses (beurre, margarine, crème fraîche, huile…), fruits oléagineux (noix, noisettes, amandes…) ainsi que les aliments riches en glucides complexes (farine, tapioca, vermicelles, semoule fine,…) et glucides simples (notamment les fruits secs) sont à privilégier.

 

On associe généralement 2-3 sources d’enrichissement par préparation d’où l’importance de diversifier son alimentation !

 

 

Si cela n’est pas suffisant, des produits diététiques peuvent être ajoutés aux recettes tels que la poudre de protéines. En dernier lieu, des CNO (Compléments Nutritionnels Oraux), peuvent être prescrits par le médecin et choisis avec le diététicien. Ces mélanges nutritifs hyper-énergétiques et/ou hyper-protidiques se présentent sous formes variées : potages, jus de fruits, boissons lactées, yaourts à boire, crèmes, flans, gâteaux...

Recettes associées ...
PUREE ONCTUEUSE ENRICHIE