Prise de poids.


DEFINITION 

La survenue de kilos indésirables est fréquemment observée dans le cas de certaines chimiothérapies et hormonothérapies. Elle s’explique par une combinaison de plusieurs facteurs : des modifications hormonales, un regain d’appétit, la prise de certains traitements, des facteurs psychologiques, une activité physique réduite, etc. 

 

SOLUTIONS 

Il est  important de rééquilibrer l’apport énergétique afin de stopper l’augmentation du poids et dans certains cas, favoriser une perte de poids pour ainsi limiter certaines complications liées au cancer.

 

 

Limitez les matières grasses, sucres et sel.

 

Pour des entrées fraiches et moins caloriques,  n’hésitez pas à remplacer une partie de l’huile par de l’eau (vinaigrette)  ou encore à réaliser des assaisonnements à base de fromage blanc/yaourt. Pour des plats moins salés, les épices et aromates sont de formidables exhausteurs de goût.

 

Privilégiez des ustensiles de cuisine à revêtement antiadhésif et des moules en silicone. Les cuissons type papillote, micro-onde, vapeur, étouffée ou grill permettront également d’éviter/limiter l’ajout de matières grasses nécessaires à la cuisson.

 

Un petit creux ? Préférez des produits à faible valeur énergétique et/ou riches en fibres.

 

Attention, pas de régime absurde, trop contraignant ou monotone ! Le concept à retenir est celui de l’équilibre alimentaire: aucun aliment n’est interdit, rien ne fait grossir s’il est consommé en proportions adaptées.

 

Ne négligez pas votre apport en protéines afin que votre masse musculaire soit préservée.

 

Prenez le temps !

 

Mastiquer est essentiel pour que le message de satiété puisse parvenir au niveau cérébral. Laissez-lui le temps de remplir sa mission en prenant le temps de manger.

 

Qualité des aliments

 

La sensation de faim survient plus rapidement après avoir consommé un produit transformé qu’un produit « naturel ». Soyez attentifs aux étiquettes des produits alimentaires et préférez des aliments ayant subi peu/pas de transformations.

 

Restez actifs ! 

 

Conservez ou adoptez une bonne hygiène de vie, compatible avec le traitement en cours. Veillez à garder un mode de vie actif en intégrant 30 min d’activité physique d’intensité modérée (marche, gymnastique adaptée,…) au moins 5 jours par semaine. 

Recettes associées ...